Mon véhicule à une valeur d’usage qui me semble importante mais il n’est plus côté à l’Argus : dois-je le faire expertiser ?

Les experts coteurs calculent le cote argus en fonction des informations émises par les constructeurs, par loueurs et par les distributeurs de voitures. Ils emploient une méthode difficile centralisant plusieurs données exclusives. Ces chiffres diffèrent d’une voiture neuve à un modèle d’occasion. En cas de sinistres, le montant de l’indemnisation correspondra à la valeur du véhicule.          

Les critères à prendre en compte pour le calcul de la cote argus

Pour calculer le coté argus, plusieurs critères doivent être pris en compte. Comme point de départ, le calcul sera basé sur le prix du véhicule neuf. La cotation Argus prendra en compte les critères susceptibles de diminuer ou d’augmenter le prix d’une voiture. Les nouveaux montants seront publiés dans des catalogues. Les voitures immatriculées en milieu d’année avec un kilométrage standard font partie des modèles les plus vendus sur le marché Français. Un kilométrage élevé se traduira par une perte de valeur. L’âge et l’état d’un véhicule dépend de sa date de mise en circulation, de l’usure de sa carrosserie ainsi que de l’état du châssis. La valeur du véhicule en assurance auto n’est pas déterminé par l’assureur mais plutôt par un expert indépendant, surtout en cas de sinistre. Ce professionnel évaluera l’indemnisation. Son action débute avant même la vente du véhicule. La décote est calculée en fonction de l’avènement d’un ou de plusieurs nouveaux modèles. Les experts travaillant pour Argus, modifie la courbe de dépréciation en fonction de la motorisation et du niveau de finition. Un repositionnement sera nécessaire en cas d’évènements susceptibles de modifier le cours du marché. À part la cote Argus, d’autres référentiels de cotation valides sont répandus un peu partout.

L’année de la mise en circulation

Pour calculer la valeur d’un véhicule, il suffit de prendre en compte la valeur moyenne d’une voiture appartenant au même segment ainsi que son année de mise en circulation. La cote variera en fonction de l’ancienneté, du kilométrage et de l’état de la voiture. Le calcul inclut les éventuelles réparations. Si le véhicule a subi des accidents, le coût sera minoré ou majoré. Voilà pourquoi il est important de conserver les factures.

Le prix du marché

Si vous souhaitez estimer la valeur d’un véhicule, la méthode la plus simple serait de se référer aux prix du marché. La moyenne se calcule en fonction des offres publiées sur les diverses sites de vente. La valeur d’un véhicule se calcule en fonction de son ancienneté, du kilométrage et de l’état général de la voiture. En cas de revente, pensez à estimer la marge de négociation établie par les différents vendeurs ainsi que le prix de vente.

J’ai beaucoup de malus : vais-je payer mon assurance auto plus cher ?
Assurance auto : à quoi servent les bonus et malus ?