Assurance habitation : qu’est ce que le bris de glace ?

Le grand public connait que la garantie bris de glace concerne seulement l’assurance auto. Pourtant, il existe une protection semblable à cette garantie bris de glace dans l’assurance habitation. Les modalités de fonctionnement de cette garantie sont spécialement strictes. Donc, bien lire et vérifier les conditions générales dans le contrat ne doit pas négliger. Certaines exclusions de garantie s’imposent et elles peuvent vous priver de vouloir à l’indemnisation espérée, même si vous pensiez être couvert conformément. Qu’est-ce que cette garantie de bris de glace est-elle vraiment ?

La garantie bris de glace

Le bris de glace ou bris de vitre est une garantie incluse dans une assurance habitation et c’est n’importe quel type d’assurance. Le bris de glace en assurance habitation est incluse généralement dans une formule et un contrat complet, un contrat multirisque habitation ou MRH. Cette garantie permet une indemnisation des parties vitrées d’un logement, si le caractère accidentel est ménager. Si cette garantie est indiquée sur le contrat, vous serez couvert pour les fissures ou la casse sur les éléments suivants : porte en verre, miroirs, vitres et baies vitrées, fenêtres, terrasse, parois de balcons, mobilier en verre, plaques vitrocéramiques.

Les dommages exclus de la garantie

Dans la garantie bris de glace en assurance habitation, tous les éléments ou parties vitrées ne sont pas automatiquement pris en charge même si une extension de garantie est prévue. Savoir ces éléments est donc important afin de prendre des mesures de sécurité, en cas de sinistre. Ces éléments sont : les lustres, les appliques ou élément d’éclairage, les ampoules, la vaisselle, quelques objets en verre tels que bibelots ou figurines, les objectifs en verre optique. Si vous êtes pleinement couvert pour un lustre en cristal ou pour un télescope, vous pouvez inclure les biens précieux ou les objets de valeur. En cas de dommage, toutes détériorations seront prise en charge à hauteur de leur valeur.

L’indemnisation de bris de glace en assurance habitation

Si un sinistre de vitre cassé ou de tel se présente et que celui-ci est causé par un accident ménager, l’assuré doit déclarer une lettre recommandée et un accusé de réception. Cette déclaration peut se faire en ligne puisque la majorité des compagnies d’assurance considèrent cette démarche plus praticable. La déclaration de sinistre doit se faire dans les cinq jours ouverts suivants son procès. Si celle-ci est en retard, la compagnie d’assurance peut réduire ou même éliminer l’indemnisation si cette dernière a justifié que le retard a causé un préjudice.

Mon assureur habitation ne veut plus m’assurer, dans quels cas a-t-il le droit ?
Pour quel montant dois-je assurer mes biens ?