Assurance auto, moto : comment le bonus-malus est-il calculé ?

Pour calculer le bonus et le malus d’une assurance auto-moto, vous devez connaître les différentes règles les régissant. Il ne faut pas se laisser convaincre par une prime sans faire quelques calculs. Le tarif d’une cotisation peut changer en fonction du conducteur. L’assureur doit se référer à l’attitude du conducteur responsable durant les 12 derniers mois. 

Savoir calculer le bonus et le malus d’une assurance auto-moto

Le calcul des bonus et malus suit un système complexe. Le principe de la réduction-majoration sera expliqué avant la signature du contrat. La prime de votre contrat d’assurance auto et moto dépendra du comportement du conducteur. La responsabilité de l’assuré et le nombre de sinistres causés peuvent avoir des impacts sur le calcul de votre cotisation. Le bonus-malus est calculé de manière annuelle (sur 12 mois). La compagnie met en avant la présence d’une prime de référence pour démarrer les étapes de calcul. Le coefficient de départ est toujours fixé à 1. Ensuite, il peut varier en fonction de votre comportement lors de votre conduite. Plusieurs types de situations exigent le calcul du bonus et du malus.

Tout connaître sur le bonus-malus d’une assurance auto-moto

En cas de sinistres et d’accidents, le calcul des bonus et malus met en avant certaines modifications. Si le coefficient est majoré de 25%, vous serez obligé de faire face à une majoration de 1,25 sur votre prime d’assurance auto et moto. Si vous êtes face à un sinistre semi-responsable, vous ferez face à une majoration de 12,5%. Par contre, en cas d’absence de sinistre, vous bénéficierez d’une réduction. Cette valeur est fixée à 5%. Dans ce cas, l’ancien coefficient sera multiplié par 0,95. Le calcul du bonus-malus suit des règles définies par le code des assurances. Pour trouver un contrat d’assurance auto et moto, vous pouvez entreprendre des recherches sur internet.

Des astuces pour calculer le bonus-malus de votre assurance auto-moto

Pour comprendre le calcul des bonus et malus, il faut vous renseigner sur les règles imposées par la législation. Même si vous prenez la décision de changer d’assureur, vous n’échapperez pas à votre malus. Le prix de votre contrat d’assurance pourrait évoluer avec votre comportement de conducteur. Si vous voulez bénéficier d’une baisse au niveau du coût, il faudrait acquérir plusieurs bonus. Toutefois, il existe des limites et des seuils à respecter dans le cadre de ce type de calcul. Si vous contractez beaucoup de malus, votre compagnie d’assurance pourra résilier votre contrat.

J’ai beaucoup de malus : vais-je payer mon assurance auto plus cher ?
Assurance auto : à quoi servent les bonus et malus ?